La forge de Zobel

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

La forge de Zobel (préface Jenny Zobel)

Liste

De 1938 jusqu'en 1959, Joseph Zobel écrit pour Le Sportif de Fort-de-France des contes et des reportages. Le conteur amoureux du peuple de sa terre natale transparaît dès ses premiers textes, qui révèlent déjà un observateur lucide et un critique littéraire et artistique à la plume assurée. Après son départ pour la France en 1946, Zobel devient reporter de sa découverte de Paris et de la France rurale. À l'instar de José Hassam, le jeune héros de La Rue Cases-Nègres, cet écrivain martiniquais, né le 26 avril 1915 à Rivière-Salée, est issu du milieu noir très pauvre des plantations du sud de l'île. Comme lui, il fait des études secondaires à Fort-de-France et y décroche son bac. Mais si cette oeuvre célèbre est devenue un classique de la littérature antillaise, l'apprenti-écrivain Zobel restait à découvrir, la plupart de ces premiers articles n'ayant donné lieu à aucune publication ultérieure. C'est chose faite grâce au minutieux travail de collecte et d'assemblage de Charles W. Scheel, enseignant-chercheur à l'université des Antilles. Le Sportif, « Hebdomadaire sportif, littéraire et d'information » fondé par Fierrès Élisabeth a, à la fois, procuré au jeune Joseph un coin de forge où travailler des textes qui révèlent l'étendue de son talent et contribué à forger l'image de l'écrivain Zobel, par l'écho qu'il a donné à son oeuvre naissante.

  • EAN 9791093143408
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 222 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 320 g
  • Distributeur Scitep

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Charles W. Scheel

  • Naissance : 1-1-1952
  • Age : 67 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en Lorraine en 1952, Charles W. Scheel est comparatiste et professeur de littérature américaine à l'université des Antilles depuis 2012. Son domaine de recherche concerne les littératures modernes d'Europe et des Amériques, et plus spécialement les notions de réalisme magique et de réalisme merveilleux, si prégnantes dans les cultures caribéennes. Son adoption tardive de la Martinique comme lieu de vie et de recherche est la conséquence longuement différée de sa rencontre en Italie, à l'été 1982, de l'homme exceptionnel et écrivain antillais remarquable que fut Jean-Louis Baghio'o.

Grand format
22.00 €
Sur commande
Ajouter au panier

empty