L'enlèvement du mardi-gras

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'enlèvement du mardi-gras

Enquête sur une disparition Fort-de-France, jour du Mardi-gras. Un universitaire très connu disparaît. Il a été vu pour la dernière fois aux abords du cimetière des riches, boulevard Général-de-Gaulle, déguisé, comme les membres du défilé carnavalesque auquel il appartient, en maharadjah indien. Alertée, la police soupçonne un enlèvement par un groupe mafieux qui a mis le grappin sur les finances de l'Université depuis une vingtaine d'années, et dont les turpitudes ont récemment été révélées. Or l'universitaire a été de ceux qui ont le plus vivement dénoncé leurs malversations. En plein carnaval, l'enquête s'annonce difficile pour Casimir Beaumanoir, le plus fin limier du commissariat de Fort-de-France, personnage singulier aux méthodes peu orthodoxes, athée revendiqué, musicophobe, partisan de la légalisation de la marijuana thérapeutique, rentier inconséquent, grand lecteur de Sénèque et gribouilleur de poèmes à ses heures. Convaincu de pouvoir retrouver l'universitaire le lendemain même, soit le mercredi des Cendres, dernier jour du carnaval, Beaumanoir remonte la piste de groupes carnavalesques dans les quartiers populaires... S'agit-il d'un crime passionnel ou d'une disparition volontaire, comme le suppose la presse ? Ou bien l'enjeu est-il plus grave encore, comme le laisse croire la présence de Heinrich Kriegel, inspecteur de l'OLAF (le FBI européen), qui doit assister Beaumanoir contre son gré ? Le nouveau livre de Raphaël Confiant, figure de proue des lettres créoles, mélange roman à clé, polar débridé et campus novel à l'américaine, avec la liberté de plume qu'on lui connaît.

  • EAN 9782359052893
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 336 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 464 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Raphaël Confiant

Né en 1951 au Lorrain, en Martinique, l'un des chefs de file du mouvement littéraire de la créolité avec Patrick Chamoiseau, Raphaël Confiant, actuel doyen de la faculté de Lettres de l'université d'Antilles-Guyane, a publié en créole avant de rencontrer le succès avec ses romans en français (Le Nègre et l'Amiral, prix Antigone 1988 ; Eau de café, prix Novembre 1991 ; Adèle et la Pacotilleuse, 2005 ; Le Bataillon créole, 2013). Écriture a publié son essai-manifeste Aimé Césaire, une traversée paradoxale du siècle (2006), ainsi qu'une dizaine de romans, dont les deux premiers tomes de la saga Les Saint-Aubert (2013-14).


empty